80 km/h : Echange de mails avec mon Conseiller départemental

_

De: « Jacques Boulan » <jacques.boulan@free.fr>
À: « pierre lefort » <pierre.lefort@haute-vienne.fr>
Envoyé: Vendredi 15 Janvier 2021 09:17:10
Objet: Revenir aux 90 km/h, c’est aller à l’encontre de l’Accord de Paris pour le Climat…

Bonjour Monsieur Lefort,

J’apprends par les médias que le Conseil départemental de la Haute-Vienne prépare le retour à une limitation de vitesse à 90 km/h sur 400 km de routes départementales.

Par ce mail, je veux attirer votre  attention sur le fait qu’une telle décision irait à l’encontre des engagements que la France a pris en signant l’Accord de Paris sur le Climat. Cet accord engage toutes les collectivités qui composent notre nation, comme d’ailleurs l’ensemble des citoyens. 

Comme le montre le rapport d’évaluation* du CIREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) la limitation de vitesse à 80 km/h a permis une baisse de la mortalité et une baisse de la consommation de carburant, donc des émissions de C02, avec une faible augmentation des temps de parcours, le tout présentant un bénéfice économique pour les collectivités comme pour les ménages. Le rapport indique également que cette mesure est de mieux en mieux acceptée par les usagers de la route. Dans ces conditions, je ne vois pas en quoi cette éventuelle décision serait dans l’intérêt général. Je ne suis même pas sûr qu’elle représente encore un véritable intérêt électoral.

La quasi-totalité des scientifiques, le secrétaire général de l’ONU, la présidente de la Commission Européenne, le président de la République et presque tous les chefs des partis politiques français disent à qui veut les entendre que le dérèglement climatique est la principale menace pour l’humanité au cours de ce siècle et sa maîtrise, le premier défi à relever. Pour cela il faut baisser les émissions de gaz à effet de serre**, c’est-à-dire baisser la consommation d’énergie fossile.

En décidant de rehausser la vitesse maximum sur une grande partie des routes départementales, vous ferez le contraire !

L’effort demandé aux automobilistes est léger, avec un faible inconvénient sur le temps de parcours et un gain économique certain. Ce n’est pas grand-chose au regard de tous les efforts coûteux et difficiles qu’il faut et faudra faire pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris. Mais, c’est déjà ça. Pourquoi se priver d’une mesure déjà mise en œuvre, efficace, acceptable et rentable ?

Je vous en conjure, ne revenez pas en arrière, faites en sorte que votre Conseil Départemental maintienne cette vitesse maximum de 80 km/h sur les routes de la Haute-Vienne. Vos enfants, vos petits-enfants, les miens ainsi que les jeunes générations et celles qui suivront vous en remercieront.

Jacques Boulan
citoyen climato-inquiet
Climat’hic !

Nota : J’envoie ce courrier par mail à chacun des conseillers départementaux de la Haute-Vienne.

* Le rapport d’évaluation du Cerema

** L’article de mon blog sur ce sujet ainsi que des liens vers d’autres études et rapports

_

De : Pierre LEFORT [mailto:pierre.lefort@haute-vienne.fr]
Envoyé : vendredi 15 janvier 2021 10:44
À : Jacques Boulan
Objet : Re: Revenir aux 90 km/h, c’est aller à l’encontre de l’Accord de Paris pour le Climat…

Monsieur Boulan,

Merci de votre message. Comme vous le savez sans doute, je suis particulièrement sensible aux questions environnementales, puisque j’ai créé en 2005 la première licence sur la protection de l’environnement à l’université de Limoges (Mesure de la Qualité des milieux : air eaux sols). J’ai d’ailleurs été réélu en 2015 conseiller départemental de la Haute-Vienne avec le soutien de Génération Écologie.

Pour autant, je ne partage pas vraiment votre analyse sur l’abaissement de la vitesse sur les routes. Certes, il y a une très légère réduction de la production de gaz à effet de serre liée à cette diminution de vitesse, mais elle est infinitésimale comparée à ce qui est émis par le chauffage, par exemple. Il s’agit d’une question que j’ai étudiée, et je connais les chiffres. En regard, il faut considérer l’acceptabilité sociale des mesures de réduction des gaz à effet de serre, et la réduction de vitesse sur les routes est très mal acceptée : c’est elle qui a été le moteur principal du mouvement des « Gilets Jaunes« . Il serait désastreux que certains de nos concitoyens soient conduits à rejeter les écologistes en raison de mesures dont l’intérêt est négligeable en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Je serais, bien sûr, heureux de pouvoir discuter avec vous de ces questions dès que les conditions sanitaires le permettront.

Bien à vous,

Pierre Lefort
Professeur d’université
Conseiller départemental de la Haute-Vienne

_

De: « Jacques Boulan » <jacques.boulan@free.fr>
À: « pierre lefort » <pierre.lefort@haute-vienne.fr>
Envoyé: Vendredi 15 Janvier 2021 18:00:46
Objet: TR: Revenir aux 90 km/h, c’est aller à l’encontre de l’Accord de Paris pour le Climat…

Bonsoir Monsieur Lefort,

Je vous remercie d’avoir pris au sérieux mon courrier et d’y avoir répondu rapidement.
Je comprends vos arguments. Je veux répondre à ceux-ci.

– / une très légère réduction / C’est vrai. Ce n’est pas la réduction de vitesse sur les routes départementales qui a elle seule va nous permettre d’atteindre nos objectifs de réduction de GES. / est infinitésimale comparée à / Bien sûr, à elle seule, cette limitation ne va pas nous permettre d’atteindre les 55% de baisse des GES d’ici 10 ans. Maintenue, au niveau national, cette mesure permettrait de réduire les émissions de 1 million de tonnes de CO2. C’est déjà pas si mal. Peut-on s’en passer ?  Alors que, vous le savez aussi bien que moi, chaque tonne, chaque kilo de CO2 évité fera que le climat de demain sera moins pire.

– /considérer l’acceptabilité sociale / Baisser de 55% nos consommations d’énergie est un renoncement à priori inacceptable. Si l’autorité politique augmente fortement le prix de l’énergie, rend obligatoire la rénovation thermique des bâtiments publics et privés, interdit les vols domestiques, baisse la vitesse maximum sur les autoroutes, impose une taxe carbone élevée, etc. toutes choses qu’il faudrait faire pour diviser par plus que 2 les émissions, pour les gens, c’est inacceptable. Faut-il donc renoncer à cet objectif ? Avez-vous la recette pour faire autrement ?

– / mouvement des « Gilets Jaunes » / Les gilets jaunes ne sont plus sur les ronds-points. La limitation à 80 km/h est en vigueur depuis 2 ans et demi. Maintenir cette mesure ne fera pas revenir les barrages. En tous les cas, cela n’a pas été le cas pour les nombreux départements qui ont décidé de ne pas revenir en arrière (Le Populaire du Centre du 11 janvier 2021).

– / à rejeter les écologistes/ Ce projet ne serait-il pas plutôt un méchant calcul électoral ?

– L’argent nécessaire pour la signalétique de cette opération (quelques centaines de milliers d’euros sans doute) serait mieux employé, en ces temps difficiles, pour soutenir les étudiants, les ménages ou les entreprises en grandes difficultés, ou mieux encore (de mon point de vue), pour former les agents et les élus à la problématique climatique et pour y sensibiliser la population du département.

Je vous recommande la lecture de l’article d’Alternatives Economiques en pièce jointe*. C’est un bon résumé de l’étude du Cerema dont j’avais mis le lien dans mon mail.

Je n’ose espérer vous avoir convaincu mais je serais content de pouvoir débattre avec vous des sujets liés au changement climatique et à la gouvernance départementale… quand le Covid nous le permettra (ou, plus tôt, en virtuel).

Bien cordialement,
Jacques Boulan

*Alternatives Economiques – Les 5 réussites du 80 kmh

_

De : Pierre LEFORT [mailto:pierre.lefort@haute-vienne.fr]
Envoyé : vendredi 15 janvier 2021 19:13
À : Jacques Boulan
Objet : Re: Revenir aux 90 km/h, c’est aller à l’encontre de l’Accord de Paris pour le Climat…

Merci de ces arguments, Monsieur Boulan. Ils sont tous recevables. Après, c’est une question de choix politiques ; et de comment sensibiliser au mieux nos concitoyens. Je trouve qu’il y a de réels progrès – trop lents – mais réels. Mais peut-être suis-je trop optimiste.

Bien à vous.

PL

_

De: « Jacques Boulan » <jacques.boulan@free.fr>
À: « Pierre LEFORT » <pierre.lefort@haute-vienne.fr>
Envoyé: Samedi 16 Janvier 2021 10:31:43
Objet: RE: Revenir aux 90 km/h, c’est aller à l’encontre de l’Accord de Paris pour le Climat…

Bonjour Monsieur Lefort,

J’aimerai publier sur mon blog notre échange de mails. Seriez-vous d’accord pour cela ?

Bonne journée,
C’est bon d’être optimiste. 🙂
Jacques Boulan

_

De : Pierre LEFORT [mailto:pierre.lefort@haute-vienne.fr]
Envoyé : dimanche 17 janvier 2021 13:47
À : Jacques Boulan
Objet : Re: Revenir aux 90 km/h, c’est aller à l’encontre de l’Accord de Paris pour le Climat…

Bonjour Monsieur Boulan,

Bien sûr que vous pouvez publier notre échange sur votre blog. Il faut quand même reconnaître que cet échange est très sommaire : on n’a pas pu développer les arguments, tout juste identifier les principaux items. Mais peut-être que ça peut intéresser et contribuer à ouvrir des discussions plus approfondies.

Bien à vous

PL

(Et c’est effectivement bon d’être optimiste !)

_

De : Jacques Boulan [mailto:jacques.boulan@free.fr]
Envoyé : lundi 18 janvier 2021 10:10
À : ‘Pierre LEFORT’
Objet : RE: Revenir aux 90 km/h, c’est aller à l’encontre de l’Accord de Paris pour le Climat…

Bonjour Monsieur Lefort,

Merci pour votre accord.

Je suis à votre disposition pour développer avec vous les arguments de notre débat. Ce serait d’autant plus intéressant si cela ce passait avec la participation d’autres Conseillers, de votre groupe politique par exemple.

Bonne journée,
Bien cordialement
Jacques Boulan

Un commentaire sur “80 km/h : Echange de mails avec mon Conseiller départemental

  1. Très bonne initiative pour qu’il(s) reste(nt) vigilant. Hanne

    Le mar. 19 janv. 2021 à 23:12, Climat’ hic ! a écrit :

    > Jacques Boulan posted:  » _ De: « Jacques Boulan » À: > « pierre lefort » Envoyé: Vendredi 15 > Janvier 2021 09:17:10Objet: Revenir aux 90 km/h, c’est aller à l’encontre > de l’Accord de Paris pour le Climat… Bonjou » >

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s